Taxe LGV : un impôt injuste et injustifié
Partager

Dax, le 23 Janvier 2023

Europe Écologie les Verts Landes tient à exprimer son opposition à la mise en œuvre de la taxe LGV, injuste et injustifiée, imposée aux landais.e.s  dès maintenant pour financer un projet qui leur sera inutile, détruira une partie de leur environnement et ne sera peut être pas réalisé.

Suite aux débats de la loi de finances, la quasi-totalité des Maires landais ont découvert dans la presse que les habitants de leurs communes seraient concernés par une nouvelle taxe pour financer le dispendieux projet GPSO de prolongement de ligne de train à grande vitesse entre Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. Au total, ce sont les habitants de 94,5 % des communes landaises qui seront assujettis à cette nouvelle taxe pour une durée de 40 ans.

Un impôt injuste, car ce projet pénalisera pratiquement tous les foyers des Landes de manière indifférenciée alors que toutes les études montrent que les Trains à Grande Vitesse (TGV) sont principalement utilisés par les cadres supérieurs et les foyers les plus aisés pour réaliser leurs trajets entre les grandes métropoles. Le mode de calcul arbitraire et technocratique retenu par le gouvernement prévoit, par exemple, que les propriétaires du Cap Ferret ne seront pas assujettis à cette taxe, alors que beaucoup d’entre eux sont des utilisateurs de la LGV, tandis que ceux de Tilh, Pomarez ou Montfort-en-Chalosse le seront pour une LGV qui ne leur servira à rien. Autant de milliards investis pour les grandes métropoles qui feront défaut aux territoires ruraux et excentrés dans les années à venir.

Un impôt injustifié, car la ligne actuelle peut être modernisée avec un budget trois fois plus faible, pour un service presque équivalent, tout en évitant le saccage de milliers d’hectares de zones naturelles, agricoles, viticoles, de forêts et de zones humides. Pour être véritablement utile aux transports du quotidien, l’argent consacré au  train devrait se concentrer sur le développement des petites lignes et la modernisation des lignes actuelles. Ce serait là des investissements plus pragmatiques, vertueux pour l’économie des territoires ruraux de la Nouvelle-Aquitaine, et plus sobres pour l’environnement et les dépenses publiques.

Europe-Écologie les Verts Landes appelle les élus locaux à se mobiliser face à l’adoption de cet impôt injuste et injustifié, et à voter contre les délibérations prévoyant un financement du projet par leur commune ou communauté de communes.

Pour réaffirmer son opposition à cette LGV et à cet impôt injuste, et détailler des projets alternatifs , EELV Landes participera à la manifestation du Samedi 28 Janvier organisée à 14h devant l’Athénée municipal de Bordeaux, à l’initiative d’ élu·e·s, associations et collectifs des territoires néo-aquitains et occitans impactés par le projet GPSO (Grand Projet du Sud Ouest), et appelle les landaises et landais à s’y joindre.

Gérard Claverie, Secrétaire départemental d’EELV Landes

Marie-Claire Dupouy, Porte-parole d’EELV Landes

Adrien Sartre, Porte-parole d’EELV Landes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.