Pour une libération immédiate des Artisans de la paix !
Partager

Ce samedi 23 juillet, une journée de blocage au Pays-Basque a été organisée par les Artisans de la Paix, mobilisation pour demander la libération de deux prisonniers basques Ion Parot et Jakes Esnal, incarcérés depuis 32 ans. Sur tout le territoire basque des actions de désobéissances civiles ont été menées, au cours desquelles 26 personnes qui manifestaient pacifiquement ont été interpellées par les forces de l’ordre.

Suite à ces interpellations le groupe écologiste, solidaire et citoyen au Conseil régional et le groupe écologiste à l’Assemblée nationale ont manifesté leur soutien aux militants et ont demandé la libération immédiate des artisans de la paix.
Retrouvez leur communiqué de presse :
Communiqué de presse

Le 23 juillet 2022

Pour une libération immédiate des artisans de la paix.

Ce 23 juillet 2022, Bake Bidea et les Artisans de la Paix ont lancé un appel à manifester pour demander dans le cadre du processus de Paix au Pays basque, la libération de deux prisonniers, détenus depuis 32 ans.

Des opérations de désobéissance civile ont ainsi été organisées sur l’ensemble du territoire basque.

Suite à ces opérations, pourtant pacifiques, les forces de police ont procédé à un certain nombre d’interpellations.

Parmi les 26 personnes arrêtées, se trouvent Alice Leiciagueçahar, ancienne conseillère régionale écologiste de Nouvelle-Aquitaine, et Lysiann Brao, actuelle conseillère municipale écologiste de la Ville de Biarritz. Le Groupe écologiste, solidaire et citoyen exprime sa solidarité vis-à-vis de ces deux membres d’EELV et demandent la libération immédiate de l’ensemble des personnes interpelées.

Nous réaffirmons notre attachement au processus de paix au Pays basque qui doit s’inscrire dans le dialogue et la sérénité.

Le groupe écologiste, solidaire et citoyen au Conseil régional