Pas de nouveau centre d’enfermement, ni à Pessac, ni à Mérignac, ni ailleurs !
Partager

Ensemble contre le centre de rétention, une prison qui ne dit pas son nom

Nous ne voulons pas d’un nouveau Centre de Rétention Administrative, ni à Pessac, ni ailleurs.
Le gouvernement souhaite construire un nouveau CRA dans la région bordelaise.
Interpellées dans la rue, à leur domicile, au travail, à la frontière, ces personnes étrangères n’ont pas pu obtenir de titre de séjour – ce qui ne constitue pas un délit (décision de la Cour de Justice de l’Union Européenne de 2011) ; elles sont pourtant enfermées dans ces lieux de privation de liberté.
Nous ne cautionnons pas cet enfermement qui détruit les vies de personnes venues chercher une vie plus sûre.

Ensemble, nous dénonçons les atteintes graves aux droits fondamentaux

Cet enfermement s’accompagne d’isolement, d’un manque chronique d’hygiène, de difficultés d’accès aux soins… Les conditions de rétention et la perspective d’une expulsion poussent parfois au suicide (en 2021 : 22 novembre à Rouen, 25 mars et 15 décembre à Bordeaux…).
Cette réclusion est d’autant plus difficile pour les personnes les plus vulnérables, les personnes âgées, les malades, les femmes enceintes et les enfants. La France a été condamnée à plusieurs reprises par la Cour Européenne des Droits de l’Homme notamment pour l’enfermement des enfants.

Ensemble, nous disons non à une politique répressive d’enfermement

Son objectif est assumé : la rétention devient l’instrument privilégié d’une politique migratoire toujours plus
répressive à l’égard des personnes en exil.
Chaque année, près de 50 000 personnes sont concernées. La France est le pays qui enferme le plus de personnes étrangères en Europe. Cette politique se poursuit et en janvier un nouveau CRA a ouvert à Lyon. Trois autres constructions sont aussi prévues près d’Orléans, en région parisienne et donc en région bordelaise, où le CRA devrait être construit d’ici octobre 2023 (un projet estimé à plus de de 23 millions d’euros).

Ensemble, mobilisons-nous !

Une réunion d’information aura lieu le 7 mai 2022 à 12 h, sur le lieu du projet : Sortie 13 – Avenue du Bourgail -Pessac