Non au retour des chasses traditionnelles !
Partager

Au Congrès mondial de l’Union internationale de conservation de la nature à Marseille, Emmanuel Macron prétendait porter les enjeux de protection de la biodiversité. Il n’aura fallu que quelques jours pour que son gouvernement ouvre la voie à la ré-autorisation de certaines chasses traditionnelles particulièrement cruelles. Quel cynisme !

À rebours de l’avis du Conseil d’État (en date du 6 août 2021) et de la Cour de Justice Européenne (en date du 28 juin 2021), Emmanuel Macron veut donc signer le retour de certaines chasses traditionnelles, en toute illégalité. A la veille de présider l’Union européenne, par clientélisme, Emmanuel Macron demande à sa Ministre de l’écologie d’ignorer les décisions de la plus haute juridiction française.

Ainsi, le gouvernement semble déterminé à vouloir ré-autoriser le piégeage de plus de 110 000 oiseaux sauvages, dont des espèces menacées par des pratiques de chasse non sélectives et cruelles. Les projets d’arrêtés ministériels veulent autoriser le piégeage pour la saison 2021-2022 de 106 500 alouettes (espèce en déclin continuel en Europe et en France), 1200 vanneaux huppés, 30 pluviers dorés, 5800 grives et merles.

Même si  les projets d’arrêtés sont systématiquement soumis aux consultations publiques, il y a peu de chances que les remarques et le résultat de cette consultation soient pris en compte, tant les associations de protection des animaux et de la biodiversité sont méprisées par l’exécutif. Pour autant, en soutien aux associations et notamment à la LPO, nous appelons à la participation la plus large possible aux consultations publiques organisées en ligne sur le site du Ministère de la transition écologique afin d’exprimer l’opposition des écologistes à ces projets d’arrêtés.

EELV déplore le volte-face du gouvernement, dénonce la démarche purement électoraliste d’Emmanuel Macron envers les chasseurs et demande au plus vite la fin des chasses traditionnelles et de la chasse à courre, mais aussi une réforme de la chasse qui intègre la protection de la biodiversité et le droit pour toutes et tous à disposer d’un accès à la nature en toute sécurité.

Alain Coulombel et Eva Sas, porte-paroles
La Commission Condition animale d’EELV
La Commission Biodiversité d’EELV