Régionales 2021 – Vœux et message de campagne à la presse de Nicolas Thierry et Maryse Combres
Partager

Ce jeudi matin 28 janvier, Nicolas Thierry et Maryse Combres, les têtes de liste aux élections régionales de cette année, ont présenté leurs vœux à la presse, devant un parterre d’une dizaine de journalistes régionaux qui étaient soit présents au local soit en visioconférence (Sud Ouest, Le Monde, France Bleu Gironde, TV7, Aqui.fr, RCF, etc). L’occasion pour Nicolas de rappeler l’importance de la liberté de la presse mais aussi ses difficultés économiques, accentuées par la crise Covid : «  J’ai conscience que toutes ces tensions ont forcément un impact sur vos conditions de travail. Elles deviennent  plus tendues et éreintantes. » 

Cette conférence de presse était aussi et surtout l’occasion de montrer que les écologistes sont en ordre de marche pour ces élections régionales : « Nous savons qu’une présidence écologiste de la Région Nouvelle-Aquitaine est nécessaire, elle est aujourd’hui possible. Dans les mois qui viennent, nous agirons et ferons campagne pour que cette possibilité devienne une réalité. Nous jouons la victoire et donc le rassemblement qui permettra la victoire de nos idées. (…) et il n’est jamais trop tôt pour être présent sur le terrain. » 

« Nous avons de l’expérience et nous savons de quoi nous parlons »

Maryse Combres, lors des vœux à la presse
Maryse Combres, lors des vœux à la presse

Maryse Combres, conseillère régionale déléguée sortante et binôme de Nicolas dans cette campagne, a bien posé les ambitions de cette campagne : « Nous sommes déterminées à faire de la Nouvelle-Aquitaine la plus grande région écologiste d’Europe. Nous avons de l’expérience, nous savons de quoi nous parlons et nous défendons nos positions. Désormais, l’écologie ne peut plus être le supplément d’âme, le petit truc en plus auquel on pense quand on ne sait plus comment attirer les votes. Pour nous, l’écologie est la matrice du changement à accomplir. »

Marie-Noéline Viguié, chargée du travail programmatique et référente pour la démarche « Paroles de Nouvelle-Aqutaine », a expliqué le long travail, depuis l’automne 2020, qui a permis de collecter la parole des habitants et les retranscrire sur un site Internet dédié (voir le lien dessous) : « Nous nous sommes appuyés sur l’engagement formidable des militants avec deux consignes claires : prendre le temps et aller chercher ceux qui ne sont pas encore convaincus, voire si possible ceux qui sont en profond désaccord. A la lecture de tout cela, a-t-elle poursuivi, (…) deux choses émergent :  d’abord, l’attachement à la région, sa géographie, sa diversité, sa beauté ; Ensuite, le désir de vivre. Tout le monde veut préserver la qualité de vie offerte par ces différents terroirs. On veut une vie douce, où l’on se sent entouré, solidaire, en sécurité. Une vie que l’on peut maîtriser. »

 

Un changement de modèle

Nicolas l’a illustré en intentions politiques : « Le prochain mandat doit être un mandat de résistance et de réinvention : résistance face aux dégâts du libéralisme, réinvention pour tourner le dos aux modèles productivistes basés sur l’idée fausse qu’en produisant toujours plus on vivra toujours mieux. Les crises écologique, sociale et démocratique demandent un changement de modèle, une bifurcation vers des politiques publiques enfin basées sur le respect du vivant, la préservation des écosystèmes et la défense des droits des générations futures à vivre dans un environnement sain et une planète habitable. »

Journalistes régionaux présents au local de campagne soit en visioconférence (Sud Ouest, Le Monde, France Bleu Gironde, TV7, Aqui.fr, RCF, etc)

Avant de conclure : « Cette campagne est l’occasion d’inviter toutes celles et tous ceux qui se sentent concernés à se mettre en mouvement et à s’engager pour transformer ce qui doit l’être, et protéger ce que nous avons de plus précieux. »


Le discours de Nicolas sera bientôt en ligne sur son site Internet personnel : https://nicolasthierry.fr/

Paroles de Nouvelle-Aquitaine : https://paroles-nouvelle-aquitaine.fr/

Article de Sud-Ouest

https://www.sudouest.fr/2021/01/28/nouvelle-aquitaine-nicolas-thierry-veut-faire-bifurquer-la-region-vers-l-ecologie-8340315-756.php