Sénatoriales en Aquitaine : la vague verte enfle
Partager


Communiqué de presse
Europe Ecologie les Verts Aquitaine
3 septembre (mis à jour le 27 septembre 2020)

Avec un résultat encourageant en Dordogne et surtout l’élection de Monique de Marco en Gironde les élections sénatoriales soulignent la progression de l’écologie politique en Aquitaine.

Monique de Marco militante de terrain a été pendant trente ans de tous les combats pour la nature et le social. Lors de ses deux mandats au Conseil Régional d’Aquitaine, elle a porté avec son dynamisme inaltérable, des dossiers fondamentaux ayant trait au changement climatique et de la perte de la biodiversité. 

Ce siège de sénatrice constitue l’aboutissement d’un long parcours d’engagements que tous les militants Verts tiennent à saluer.

Son résultat proche des 500 suffrages montre à l’évidence que la conscience écologique n’est plus l’apanage des bobos des métropoles mais qu’elle irrigue, dorénavant, des territoires de plus en plus large.

Excellente nouvelle en vue des prochaines élections régionales et départementales.

Jean Lissar
Secrétaire Régional EELV Aquitaine

 

Monique de Marco

Portons la voix de l’écologie et des élu·es girondins au Sénat !

Les délégué·e·s (grands électeurs) sont appelés à élire le 27 septembre prochain les futures sénatrices et sénateurs de la Gironde.
Porte-voix des collectivités territoriales, le Sénat peut jouer un rôle essentiel : voter les lois, contrôler l’action du Gouvernement et défendre les intérêts de nos territoires. À ce titre, de nombreux défis attendent, dès l’automne, les sénateurs qui auront à examiner des projets de lois repoussés par la crise de la COVID-19, y compris les 149 propositions issues de la convention citoyenne pour le climat, dans un contexte économique et social sans précédent.
Nous défendons l’environnement, le climat, la planète. Nous nous battons aussi pour tou·te·s les femmes et les hommes, leurs droits et dignité. Les mois qui viennent seront très difficiles pour des millions de Français·e·s confronté·e·s à une crise économique de grande ampleur, qui aggravera les injustices sociales déjà à l’œuvre. À nous d’être au diapason de ces problèmes-là aussi. Il n’y a pas d’écologie sans justice sociale, et inversement. On ne le répétera jamais assez.
Le 27 septembre, le vote des délégué·e·s peut faire porter la voix de l’écologie au Sénat, avec la constitution d’un groupe écologiste, actif et engagé. Des élu·e·s qui se donneront les moyens d’agir pour relayer l’action locale au niveau national. Nous serons fiers de défendre vos intérêts et d’incarner les ambitions d’une écologie sociale, pragmatique et ouverte !
Monique de Marco

Nos candidat·e·s
Issus de toute la Gironde, d’horizons professionnels et d’âge différents, nos candidat·e·s sont là pour porter haut et fort la voix de la Gironde au Sénat.

Retour sur la présentation de la liste

Vendredi 28 août, Monique de Marco présentait ses 7 colistier·e·s devant la presse, en présence de la sénatrice de Paris Esther Benbassa, et des maires de Bordeaux et Bègles, Pierre Hurmic et Clément Rossignol-Puech.
L’occasion de revenir sur les propositions des écologistes pour peser au sein du Sénat et y relayer les préoccupations des élu·es et grands électeurs girondins.

À votre rencontre : l’agenda de la campagne
Une douzaine de rencontres sont déjà programmées dans tout le département pour vous permettre d’échanger avec Monique de Marco et les candidat·e·s : plus d’infos sur notre site.
Si vous souhaitez organiser une rencontre dans votre commune, n’hésitez pas à nous contacter par mail à contact@moniquedemarco.fr.

L’écologie au Sénat
13 rue du Chai des Farines
33000 Bordeaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram