Municipales 2020 : la Gironde profite de la vague verte
Partager

EELV Gironde affiche sa grande satisfaction après les résultats des élections municipales de 2020 et félicite tous les nouveaux élu·e·s.

Cette date restera une étape historique pour l’écologie : par leur vote, les citoyennes et citoyens donnent enfin les moyens aux écologistes de mettre en œuvre la transition écologique et énergétique à l’échelle locale.

Dans notre département, la vague verte a porté des écologistes en tête du vote : Pierre Hurmic à Bordeaux, qui met fin à 75 ans de gestion municipale de la droite et Clément Rossignol-Puech reconduit à Bègles.

La belle dynamique a également permis de renforcer l’arc écologiste dans de nombreux exécutifs : les élu·e·s EELV sont présents à Arcachon, Bassens, Bruges, Cadaujac, Carbon-Blanc, Cenon, Eysines, Floirac, Gradignan, Le Haillan, Léognan, Libourne, Lormont, Macau, Mérignac, Parempuyre, Pessac, Saint-Médard-en-Jalles, Salles, Saint-Jean d’Illac, Talence, Le Taillan-Médoc, La Teste-de-Buch, Villenave-d’Ornon.

Enfin, les listes soutenues par EELV, comme à Artigues-près-Bordeaux avec Alain Garnier et Carbon-Blanc avec Patrick Labesse sont sorties victorieuses du second tour.

Face à la double urgence climatique et à l’effondrement de la biodiversité, les politiques écologistes incarnent l’unique alternative possible pour redonner confiance en l’avenir. Elles permettront d’appliquer les propositions que nous portons depuis longtemps en matière de déplacement, d’alimentation, de production énergétique, d’économies d’énergie, de notre rapport au vivant, de santé environnementale, de bientraitance animale, de participation citoyenne, etc.

Au-delà du vote historique en faveur des forces écologistes, c’est une respiration nouvelle qui souffle sur le monde d’après.

Agnès Séjournet et Olivier Thouard, co-secrétaires EELV Gironde