Crise du Covid19 : les services de l’État doivent accompagner, coordonner et mettre en œuvre l’aide aux plus fragiles
Partager

Depuis plusieurs jours, plusieurs associations et ONG, plusieurs organisations politiques alertent les services de l’État sur la situation sanitaire et sociale des squats de l’agglomération bordelaise.

Jusqu’à ce jour rien n’a été fait par les services de l’État pour apporter une réponse à la hauteur de l’urgence. Aujourd’hui l’aide aux femmes et aux hommes et aux nombreux enfants vivant dans des squats, plus d’un millier, est entièrement assurée par des communes, des CCAS, des bénévoles de nombreuses ONG et associations locales toujours très réactives pour répondre aux nombreux besoins sociaux, sanitaires et alimentaires.

Nous demandons :

  •  que l’État prenne ses responsabilités et mette en œuvre les mesures permettant à ces femmes et ces hommes d’avoir un toit afin de pouvoir se confiner, d’avoir l’accès au droit, à la santé et à l’aide alimentaire ;
  • la réquisition de logements et de chambres d’hôtels vides afin d’offrir un toit à chacune et chacune et permettre le confinement en priorité à ceux et celles qui sont déclarés atteintes du covid 19 ;
  • la mobilisation des services de l’État afin que chacun ait accès à une consultation ;
  • la régularisation des personnes sans papiers afin de leur permettre de bénéficier de leurs droits sociaux et sanitaires ;
  • qu’une attention particulière soit aussi portée en faveur des gens du voyage, qu’ils soient dans les aires d’accueil ou non.

C’est une question humanitaire de venir en aide aux plus fragiles, et une question sanitaire pour l’ensemble de la population de la métropole.

Le préfet et les services de l’État ont, non seulement, les moyens de mettre en œuvre ces mesures, mais ils sont les seuls à pouvoir le faire. Le coronavirus ne connait pas les frontières, pas plus qu’il ne se soucie de la nationalité, de l’âge ou de l’origine sociale des humains qu’il contamine.

Premiers signataires :
Clément Rossignol-Puech, Maire de Bègles, vice-président de Bordeaux Métropole, EELV
Claude Mellier, vice-présidente de Bordeaux Métropole, PCF
Loïc Prudhomme, député de la 3e circonscription de Gironde, LFI
Max Guichard, Président du groupe PCF à Bordeaux Métropole
Sébastien Laborde, secrétaire départemental du PCF
Thierry Trijoulet, secrétaire fédéral du PS
Agnès Séjournet et Olivier Thouard, co-secrétaires d'EELV Gironde
Tiphaine-Maurin, conseillère municipale de Talence, LFI
Pierre Hurmic, Conseiller Municipale de Bordeaux EELV
Delphine Jamet, Conseillère Municipale de Bordeaux EELV
Marie-Christine Boutheau, Conseillère communautaire EELV
Sylvie Cassou-Schotte, Conseillère communautaire Bordeaux Métropole, EELV
Franck Jouandet, Conseiller Communautaire, Bordeaux Métropole - Groupe écologiste