Consultation pesticides : démarrage en fanfare pour l’outil proposé par EELV
Partager

Après l’ouverture de la consultation sur le projet de décret relatif aux mesures de protection des personnes lors de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques à proximité des zones d’habitation, l’outil d’aide au dépôt de commentaires sur la consultation publique développé par EELV recueille plus de 4000 commentaires, avec en moyenne 1000 avis par jour.

Alors que des maires courageux-ses ont pris des arrêtés pour interdire les pesticides à proximité des habitations, le gouvernement a annoncé une consultation pour réguler l’épandage des pesticides de synthèse. Cette proposition ne vient pas d’un pseudo virage écologiste du gouvernement, mais de l’annulation par le Conseil d’État de l’arrêté « pesticides », jugé insuffisamment protecteur de la santé et de l’environnement

EELV a décidé de développer un outil d’aide au dépôt d’avis pour inonder la consultation de commentaires en vue de la mise en place de mesures de protection effectives.

Pour l’heure, le ministre annonce une distance minimale de 5 à 10 mètres. Cela ne repose sur aucun critère scientifique et ne protégera en rien les riverain-es des risques de cancers et autres maladies liées aux pesticides. Les lobbys des pesticides, eux, par contre, se frottent les mains

Annoncer le résultat d’une consultation avant même son ouverture, voilà une drôle de conception de la démocratie participative… Mais hors de question pour les écologistes de baisser les bras pour autant :  c’est grâce à la mobilisation des maires protecteurs-ices que le gouvernement est contraint d’agir, même à reculons.
Il s’agit dès lors d’amplifier la mobilisation et de permettre à quiconque de donner facilement son avis sans craindre l’angoisse de la page blanche

Avec cet outil, l’objectif des écologistes est de redonner le pouvoir d’agir aux citoyen-nes. Alors que, selon un sondage IFOP Agir pour l’environnement réalisé en août, 96% des personnes interrogées soutiennent l’initiative des maires protecteurs-ices, le gouvernement doit entendre l’urgence et enfin agir concrètement pour protéger l’environnement et la santé humaine

Rendez-vous sur www.consultationpesticides.fr.