Mardi 16 juillet à Bordeaux : rassemblement contre la ratification du CETA 🗓 🗺
Partager

La ratification du CETA sera présentée au vote des députés français mercredi 17 juillet pour en permettre une totale application.

Après l’accord de Paris et les beaux discours sur l’écologie et le climat, le gouvernement continue dans sa ligne politique qui contribue à la crise démocratique, climatique et sociale en cours.

Face à l’urgence de la situation, nous dénonçons la comédie de la communication et demandons des actes forts et concrets.

Les signataires de cet appel demandent à tous les députés, représentants des citoyens et de l’intérêt général, à prendre leur responsabilité et à ne pas ratifier cet accord CETA.

Nous appelons tous les citoyens à venir manifester leur opposition au traité CETA,

mardi 16 juillet à 18h00

place de la Comédie à Bordeaux 

(face au Grand Théâtre)

Le CETA, accord de libre-échange entre l’Union Européenne et le Canada, est dénoncé depuis longtemps par les écologistes, les associations de défense de l’environnement, les syndicats et de nombreux partis politiques du fait de ses conséquences néfastes sur l’environnement, l’agriculture et le développement local de l’économie.

Ce traité fragilise notre modèle social et environnemental en instaurant une uniformisation par le bas des normes sociales, sanitaires et environnementales. Avec les tribunaux d’arbitrage internationaux, il créé une justice parallèle et place le droit commercial et les intérêts des firmes multinationales au-dessus de toute souveraineté politique. Il constitue une menace pour la démocratie et affaiblit la capacité de décision des pouvoirs publics et des citoyens.

  • alors que le GIEC et toute la communauté scientifique alertent sur l’urgence de freiner l’emballement du réchauffement climatique,
  • alors que l’urgence est à aider les agriculteurs à produire mieux localement et à vivre décemment de leur travail,
  • alors que l’environnement et la santé publique préoccupent de plus en plus les citoyens et que le principe de précaution doit être dorénavant instauré,

le CETA favorise l’importation massive d’hydrocarbures extrêmement polluants tels les sables bitumineux, ou des produits agricoles plus nocifs pour l’environnement et la santé.

Le CETA, comme les autres traités internationaux MERCOSUR et TAFTA, est négocié en catimini et imposé sans débat démocratique transparent. Cette ratification en urgence et pendant les congés d’été en est encore un exemple !

Premiers signataires :

Attac Gironde

Confédération Paysanne

Collectif Gironde de défense des services publics

Ensemble – 33

Europe Ecologie – Les Verts (EELV Gironde),

FSU Gironde

GreenPeace Groupe Local Bordeaux,

Il Est Encore Temps (IEET Bordeaux)

Parti de Gauche Gironde (LFI)

Actualités Gironde
place de la Comédie à Bordeaux  (face au Grand Théâtre) Carte