Pour la libération immédiate de Josu Urrutikoetxea, artisan de la paix au Pays basque
Partager

Josu Urrutikoetxea est un membre historique de l’organisation séparatiste Euskadi ta Askatasuna (ETA). En 1990, il a été condamné à dix années de prison pour association de malfaiteurs, utilisation de fausse documentation et port d’armes prohibé. En mai 2018, il a annoncé la dissolution d’ETA et ces derniers temps il a joué un rôle déterminant dans la sortie du conflit au Pays basque. Il  a été arrêté le 16 mai dernier à Sallanches dans un hôpital public alors que des soins urgents lui étaient prodigués.

Mercredi 19 juin la cour d’appel de Paris a ordonné la mise en liberté sous contrôle judiciaire de Josu Urrutikoetxea considérant ses garanties de représentation suffisamment conséquentes pour qu’il se présente en homme libre lors des différentes procédures auxquels il doit faire face.

Alors que l’administration pénitentiaire venait de notifier la levée d’écrou à Josu Urrutikoetxea, sur ordre du parquet, des agents de la DGSI l’ont interpellé à nouveau dans l’enceinte même du centre pénitentiaire de la Santé.

Cette intervention du parquet a pour but d’empêcher l’application d’une décision de justice. EELV dénonce avec fermeté cette intervention de l’État. EELV réitère avec détermination son appel au gouvernement pour que soit respectée la décision de la Cour d’appel et qu’il libère définitivement Josu Urrutikoetxea, artisan de la paix au Pays basque.