Les élu·e·s écologistes régionaux de Nouvelle-Aquitaine font avancer la cause animale
Partager

communiqué de presse
Groupe écologiste et citoyen
à la Région Nouvelle-Aquitaine
27 juin 2018

Le groupe des élu·e·s écologistes à la Région Nouvelle-Aquitaine se félicite de l’adoption par l’assemblée régionale de sa motion « Promouvoir la bien traitance animale », à laquelle se sont associés les groupes Génération.s, les Radicaux de gauche ainsi que les Socialistes et apparentés.

La Nouvelle-Aquitaine, première région agricole d’Europe avec 7 % de l’élevage porcin et 22 % des exploitations françaises spécialisées en aviculture, est directement concernée par le débat de société que représente la cause animale, une cause jugée importante par 80 % des Français, selon un sondage IFOP de 2017.

La Région Nouvelle-Aquitaine s’engage ainsi à cesser d’ici la fin du mandat tout financement direct aux entreprises pratiquant :

  • le broyage des poussins vivants : à peine sortis de l’œuf, les poussins mâles sont déchiquetés par une broyeuse mécanique. Chaque année, en France, 50 millions de poussins subissent ce sort abominable ;
  • la castration à vif et sans anesthésie des porcelets ;
  • l’élevage en cage des poules pondeuses pratiqué dans d’immenses bâtiments sous éclairage artificiel, univers concentrationnaire pour des milliers de poules dont le bec a été coupé et qui n’ont jamais la possibilité de déployer leurs ailes dans des cages dont le fond a les dimensions d’une feuille A4.

Il est primordial pour la Région Nouvelle-Aquitaine de contribuer à y mettre fin sur son territoire.

L’adoption de cette motion est un signal politique fort de la première Région agricole d’Europe, alors que la loi agriculture et alimentation est examinée cette semaine au Sénat. En première lecture à l’Assemblée nationale, tous les amendements visant à abolir ces maltraitances animales avaient été rejetés.

Le groupe Écologiste et Citoyen – EELV à la Région Nouvelle-Aquitaine