Bordeaux : Le pont de pierre ne doit pas être re-autorisé pour la circulation automobile
Partager

Communiqué du groupe EELV Rive Droite Hauts de Garonne

Sitôt annoncé le retard du chantier du pont Simone Veil, certains élus de la Rive-Droite, probablement automobilistes, demandent publiquement la réouverture du pont de pierre aux voitures.

La question n’est pas le manque d’infrastructure routière mais le trop de voitures. Plutôt que demander la réouverture du pont de Pierre, ces élus devraient s’engager dans une action résolue pour permettre à leurs concitoyens de se déplacer sans devoir utiliser la voiture : rééquilibrage des emplois et services sur les 2 rives, déploiement d’infrastructures de transport en commun transversales, auto-partage, voies cyclables sécurisées et connectées via le Réseau Express Vélo.

Au moment où la Métropole a décidé dans sa grande majorité, avec l’appui de ces mêmes élus, la suppression de la voie réservée aux vélos sur le pont François Mitterrand, décision que les représentants de EELV, ont condamné, il serait incompréhensible qu’une autre décision affecte le pont de pierre.

La part modale du déplacement à vélo dans la Métropole de Bordeaux est déjà bien inférieure à d’autres métropoles françaises, il faut donc consacrer tous les efforts pour l’augmenter et non le contraire.

Les habitants de la Métropole et notamment les jeunes enfants et les touristes toujours plus nombreux qui franchissent en vélo, à pied, en trottinette, le pont de pierre tous les jours ont le droit de le faire dans des conditions sécurisées.

Par ailleurs, il faut souligner l’accessibilité du Pont de pierre aux véhicules de sécurité (police, pompiers, ambulances) et aux transports collectifs (bus, cars de tourisme, taxis sans compter évidemment le tramway).

L’interdiction concerne seulement les voitures particulières qui transportent essentiellement un seul passager. Cette interdiction renforce la fluidité et la sécurité du trafic pour de nombreux habitants.

Plus que jamais, il faut donner la priorité aux enjeux collectifs de sécurité, de fluidité et de  lutte contre le réchauffement climatique.

EELV Rive Droite Hauts de Garonne