Bordeaux : Non l’épandage aérien n’est pas la solution à la démoustication en rive droite

Communiqué de presse d'EELV Rive Droite-Hauts de Garonne
6 mai 2018

Les Maires d’Ambès et d’Ambarès-et-Lagrave mènent actuellement une campagne de lobbying active pour que le Département et le Préfet autorisent des opérations d’épandages aériens en vue de diminuer le nombre de moustiques.

Ils demandent d’appliquer des « modes de traitement recommandés par l’Entente Interdépartementale de Démoustication (EID) », mais qui sont désormais, et c’est tant mieux abandonnés en Gironde.

En effet la substance active utilisée contre les moustiques était jusqu’ici de la deltaméthrine dosée à 2%. Même faiblement dosée, la toxicité de cette substance est avérée. Mal connue, on sait cependant qu’elle est extrêmement toxique chez les poissons et les invertébrés d’eau douce. Elle a un fort potentiel de bioaccumulation dans les tissus des organismes aquatiques et même à très faible dose est toxique pour l’abeille.

Sur le mode opératoire, l’épandage aérien entraîne une dissémination massive des produits dans l’environnement, bien au delà des zones visées avec au final un très faible rendement. Enfin ces traitements n’agissent que sur les larves et finissent par entraîner des résistances biologiques.

Il convient donc d’une part de privilégier des traitements terrestres plus ciblés mais aussi et surtout de profiter de ce que la nature nous offre comme outils de lutte contre les moustiques. Favoriser le retour des oiseaux tels que les hirondelles ou bien des chauves-souris serait bien plus efficace. Une chauve-souris mange de 2000 à 7000 insectes par nuit !

En proposant, des solutions rétrogrades, on met tout simplement la santé des habitants de la rive droite en danger. Les écologistes soutiennent donc activement la position du Département et demandent instamment au Préfet de ne pas revenir aux épandages de produits dangereux.

EELV Rive Droite-Haut de Garonne

Un commentaire pour “Bordeaux : Non l’épandage aérien n’est pas la solution à la démoustication en rive droite”

  1. Tout à fait d’accord.

Remonter