Réforme du marché du travail : le recul social est en marche
Partager

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Fin août, le gouvernement a rendu public le contenu de ses ordonnances concernant la réforme du droit du travail. Réforme purement libérale, elle est imposée de manière brutale aux syndicats, aux parlementaires mais surtout aux salarié-es qui en seront les premières victimes.

Cette réforme acte la fin du dialogue social en dérégulant le marché du travail et fait disparaître le principe protecteur du code du travail : inversion de la hiérarchie des normes, plafonnement des dommages et intérêts pour licenciements abusifs, fusion des instances du personnel, …

EELV Aquitaine attire particulièrement l’attention sur la disparition des CHSCT qui ont pour mission de contribuer à la prévention, à la protection de la santé physique et mentale, à la sécurité des salarié-es et de veiller à leurs conditions de travail, et ce alors même que le marché du travail se précarise et que la souffrance y est plus importante.

Les propositions gouvernementales ne sont ni plus ni moins qu’une négation du principe constitutionnel de dialogue social avec les syndicats et une volonté d’effacer les acquis sociaux, durement gagnés depuis plus d’un siècle.

Cette réforme suit une logique systématique d’affaiblissement des salarié-es dans leur rapport à l’employeur-e et n’aura malheureusement aucun effet sur l’emploi. Au contraire, elle renforce le déséquilibre existant entre les employeur-es et les salarié-es et fragilise la cohésion sociale.

L’évolution du marché du travail appelle une réforme moderne et progressiste: fin de la précarisation des emplois, encadrement de « l’ubérisation », régulation de l’économie collaborative, développement massif de l’économie sociale et solidaire, en soutenant notamment les sociétés coopératives, …

Ce n’est pas la voie choisie par le gouvernement, dont la réforme, en favorisant quelques puissants au détriment de l’intérêt général, est d’un autre âge.

EELV Aquitaine appelle donc à la mobilisation sociale et invite tous les militant-es écologistes à se joindre aux manifestations du 12 septembre contre la loi dite «travail».

Jean Lissar, Secrétaire Régional
Sophie Bussière, porte-parole
à Périgueux 10h30 palais de Justice
à Bergerac 15h00 palais de Justice de
à Bordeaux 11h30 – place de la République
à Mont-de-Marsan 12h00 – place des Arènes
à Villeneuve-sur-lot 9h30 – devant la Mairie
à Agen 10h00  – devant la Préfecture
à Marmande 15h00 place Birac
à Bayonne, 10h00 – place Sainte-Ursule
à Pau 10h30 place Sainte Ursule

Une réflexion au sujet de “Réforme du marché du travail : le recul social est en marche

Les commentaires sont fermés.