La Plantation : EELV maintient ses mises en garde sur les conséquences du projet
Partager

Communiqué de presse
6 février 2017

EELV soutient le mouvement du Collectif et les associations environnementales qui s’opposent au projet de golf et du complexe immobilier de Villenave d’Ornon, lancé sur les zones humides en bordure de Garonne, déclassées en partie du Label Natura2000.

Cette opération immobilière est menée à marche forcée. La mise en œuvre des travaux à donné suite à des signalements auprès du Préfet de Gironde. Suite à un contrôle constatant le non respect de prescriptions préfectorales concernant l’aménagement, il a été mis en place un comité de suivi afin de suivre l’avancement des travaux.

Nous prenons acte de la création de ce comité de suivi. Cependant, du fait de sa création tardive, déclenchée par le signalement de l’association V2O, et de la non déclaration d’un état des lieux avant les travaux, nous en sommes réduits à seulement constater des faits irrémédiablement accomplis par les engins de terrassement qui ont déjà très largement affecté ce site.

M. le Préfet de Gironde a demandé à ses services de rester mobilisés pour s’assurer du respect de l’ensemble des prescriptions édictées par l’arrêté préfectoral. Cet arrêté préfectoral précise en son article 3 que le comité de suivi peut être élargi à des associations naturalistes. Cette préconisation nous paraît évidemment nécessaire. Par conséquent et en dépit de la situation, nous souhaitons vivement que des associations naturalistes participent à ce comité de suivi et que leurs constats et décisions soient accessibles au public.

Nous déplorons cependant que les autorités locales n’aient pas été en mesure de protéger intégralement ces espaces naturels dûment répertoriés comme tels, ni les espèces animales et végétales protégées qu’ils abritent, contre un projet privé destructeur de biodiversité et d’environnement.

Par ailleurs, nous rappelons que les autorisations administratives du projet d’aménagement de La Plantation ont été délivrées au vu du PPRI approuvé en 2005, qui n’est plus du tout en adéquation avec le risque réel et en particulier avec le dimensionnement post tempête Xantia de l’aléa inondation forte marée/vent/crue de la Garonne. Malgré cela, le 21 juin 2016, trois nouveaux permis de construire ont été délivrés au vu d’études provisoires de réévaluation du risque.

En cette période de révision du PPRI et en l’absence d’un nouveau document opposable, nous rappelons qu’il y a lieu de surseoir à statuer sur toute demande d’autorisation d’utilisation du sol conformément aux articles L424-1 et L153-11 du Code de l’Urbanisme.

Nous alertons à nouveau solennellement M. le Préfet sur ses responsabilités quant à la mise en œuvre des mesures de police afférentes aux politiques d’urbanisme, de lutte contre les risques naturels, de protection et de gestion des eaux, de protection des espaces naturels et de préservation de la qualité de l’environnement en Gironde.

Coordination EELV Gironde

Lire les courriers que nous avons adressés au Préfet de Gironde et au Préfet coordinateur du bassin versant Adour-Garonne