Zone Economique de Ste-Colombe-en-Bruilhois (47) : José Bové et Bernard Péré en appel à l’arbitrage du gouvernement
Partager

Communiqué de presse, le 2 décembre 2014

Le projet d’aménagement de la zone économique de Ste-Colombe-en-Bruilhois fait partie des projets d’aménagement contestés du fait de leur inutilité. José Bové et Bernard Péré ont interpellé le Ministre de l’Agriculture, Stéphane le Foll, et la Ministre de l’Aménagement du Territoire, Silvia Pinel afin qu’ils annulent la Déclaration d’Utilité Publique de la zone.

Dans le courrier envoyé aux Ministres, ils dénoncent l’artificialisation d’une trop grande superficie de terres fertiles, le non-sens économique de cette nouvelle zone alors les zones déjà existantes sont loin d’être saturée. Le développement économique de l’Agenais doit se concevoir en optimisant l’existant et en préservant au maximum la vocation alimentaire des sols.

José Bové et Bernard Péré concluent leur lettre en revenant sur l’indispensable amélioration de la concertation : « Le chef de l’Etat a annoncé en ouverture de la Conférence Environnementale de prochaines propositions du gouvernement pour améliorer la démocratie participative concernant les projets d’aménagement. Appliquons dès aujourd’hui ces bonnes résolutions. Au vu de l’inutilité de cette zone économique, nous vous demandons d’annuler de la Déclaration d’Utilité Publique, afin de rouvrir le dialogue avec l’ensemble des acteurs du terrain. »

José Bové, Député Européen du Grand Sud-Ouest et Bernard Péré, Président du Groupe des Elu/es EELV à la Région

ZE ste colombe _ lettre à Stephane le Foll

ZE ste colombe _ lettre à Sylvia Pinel