Biodiversité



  1. Déviation de Beynac : un moratoire s’impose

    COMMUNIQUE DE PRESSE 13 octobre 2017 Déviation de Beynac : un moratoire s’impose A la fin de l’été le groupe écologiste a saisi Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire sur la question de la déviation de Beynac (24) porté par le Conseil départemental de Dordogne. Alerté, le ministre a souhaité faire le point et mieux apprécier les enjeux, les avantages et les inconvénients du projet au regard des arguments avancés par les parties et a donc saisi le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD). …

    Lire la suite
  2. Que faisons-nous de notre mandat régional 20 mois après notre élection ?

    Depuis l’installation du nouveau Conseil régional, le 4 janvier 2016, notre groupe écologiste et citoyen compte 9 femmes et 9 hommes issus des 12 départements de la région. Elu.e.s sur une liste de fusion conduite par Alain Rousset au second tour, nous sommes engagé.e.s dans ce mandat sur la base d’un accord programmatique de transition écologique et énergétique en Nouvelle-Aquitaine. …

    Lire la suite
  3. Le loup : sortir de l’impasse

    Le loup fait son retour dans le débat public. Pour Europe Écologie Les Verts, le loup est un bouc émissaire et une manière pour le monde de l’élevage d’exprimer sa détresse. Il pose peu de problèmes, dont la solution réside dans la mise en place d’une nouvelle politique agricole volontaire et prenant en compte les réalités économique de ce secteur en crise, et sûrement dans une traque qui ferait de l’homme le prédateur du plus célèbre d’entre eux. …

    Lire la suite
  4. Déviation de Beynac : les élus régionaux EELV en appellent à Nicolas Hulot

    Lionel Frel, conseiller régional de Dordogne et président du groupe EELV à la Région Nouvelle-Aquitaine annonce que le groupe écologiste saisit le ministre de la transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot : « Nous lui demandons de revoir le niveau de protection de cette portion de la vallée Dordogne en la déclarant « site classé » au titre de la loi de 1930, alors qu’une enquête publique vient d’être lancée afin d’obtenir les dernières autorisations pour les travaux pharaoniques de déviation de Beynac. Ce site a actuellement le statut de « site inscrit », ce qui est un niveau de protection inférieur », précise-t-il. …

    Lire la suite