31-07-2015 Régionales 2015, manger local, croisières, éoliennes, Revue de presse et Agenda Aquitain

Lettre d'indormation EELV

Europe Ecologie Les Verts Aquitaine

Le site d'Europe Ecologie Les Verts Aquitaine

Ce message contient des images qu’il vous faut accepter de télécharger pour profiter pleinement de la mise en forme

25 septembre 2017


A la une


Un projet écolo et citoyen pour l’Aquitaine – Limousin – Poitou-Charentes en 2015 

logositeparticipatif

Dans un contexte de crise écologique et économique, il est plus que jamais nécessaire de proposer un programme de transition prenant en compte les dimensions environnementales, sociales, économiques pour les élections régionales des 6 et 13 décembre 2015.

Le projet que nous voulons bâtir n’est pas celui d’un simple cartel d’organisations ou d’un rassemblement d’élus qui se substitueraient à une dynamique citoyenne. Nous voulons permettre un vrai débat de fond, en confrontant sereinement les idées, pour co-élaborer un projet collectif à même de répondre aux urgences sociales, environnementales et démocratiques.

Nous souhaitons faire participer les citoyennes et citoyens, les actrices et acteurs du territoire, directement concernés. Cette construction collective du programme est la plus ouverte possible, en accord avec nos valeurs de participation citoyenne et de co-construction des politiques publiques. 

Parce que les enjeux écologiques nous concernent tous, parce que les citoyens sont, jusqu’à présent, trop peu associés aux politiques territoriales, nous mettons aujourd’hui à la disposition de tous cette plateforme collaborative d’échange programmatique

Cette plateforme permettra d’élaborer collectivement le projet écologiste et citoyen pour les élections régionales de décembre 2015 pour la nouvelle Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes. 

Cette plateforme doit non seulement permettre à chacun d’observer et de comprendre les enjeux de ces élections, mais également d’agir, en toute transparence dans un cadre souple où chacun doit se sentir responsable et se porter garant de l’objectif. Pour y participer, il vous suffit de cliquer sur l’icône « Je propose » au centre de la page d’accueil

A vous de faire vivre ce projet en proposant vos idées !

francoise_coutant3Françoise Coutant,

Tête de liste EELV pour les Régionales en Aquitaine – Poitou-Charentes – Limousin

www.projet-ecolo-coutant-2015.fr

Retour dans la presse de la visite de Françoise Coutant en Aquitaine :

Françoise Coutant a réuni ses têtes de listes EELV

Interview de Françoise Coutant dans la Nouvelle République

Tribune des têtes de liste EELV aux régionales : Encadrement des loyers : encore un effort ! 

Françoise Coutant, tête de liste d’EELV pour les prochaines régionales en campagne de proximité

Régionales : Etape landaise pour Françoise Coutant, la candidate EELV

Régionales : Françoise Coutant en visite en Lot-et-Garonne 


Bilan de mandat 2010-2015 des Conseillers Régionaux écologistes Aquitains

Bilan-300x184

Printemps 2010, nous touchons presque la barre des 10 % aux élections : 10 élu/es EELV siègent désormais au Conseil régional d’Aquitaine qui comprend 85 élu/es et une majorité (PS-PRG-EELV-Front de Gauche) de 58 élu/es.

Nous parvenons à obtenir 3 vice-présidences et des responsabilités sur l’environnement et le Plan climat, l’économie sociale et solidaire, l’habitat et le logement, les TER, l’agriculture, les langues régionales, l’international et prenons aussi notre part dans les débats des autres aspects de la politique régionale.

Dès le départ, notre travail s’est ancré dans les trois directions phare posées lors de la campagne pour engager la transition écologique de l’Aquitaine : « Anticiper enfin, réorienter vraiment, gouverner autrement ».

Au terme de notre mandat, nous vous présentons ce bilan, avec la satisfaction d’avoir réussi à enclencher des politiques nouvelles, plus empreintes d’écologie.

Mais pour mettre enfin le cap sur la transition écologique et en relever les défis, nous devons être encore plus nombreux.

Pour cela, nous aurons besoin de vous !

Le Groupe des élu-E-s EELV au Conseil Régional Aquitaine

Télécharger le bilan de mandat 2010-2015 des Conseillers Régionaux écologistes Aquitains


Conseil Régional : Compte-rendu séance plénière et commission permanente du 7 juillet 2015

Ce lundi 7 juillet se sont déroulées  une séance plénière et une commission permanente, ce qui est exceptionnelle. La séance plénière était organisée autour du Contrat de Plan État Région (CPER) 2015-2020 et les élu/es écologistes en ont profité pour mettre en avant leurs propositions.

L’ordre du jour complet de la plénière est à consulter ici.

Première intervention pour le groupe : Bernard Péré s’exprime sur le Contrat de Plan État Région. Ce document liste les domaines de co-financement de l’État et de la Région et les sommes allouées. Le groupe pointe de nombreuses remarques sur ce contrat avec notamment une baisse de l’enveloppe globale, si on retire la  » part routière  » inexistante dans le précédent contrat.

Pour information, il est important d’informer que le groupe EELV à la Région Poitou Charentes s’était abstenu sur le CPER et que le groupe EELV à la Région Limousin avait refusé de prendre part au vote en commission Permanente. Lors de la fusion, les trois plans seront à prendre en compte.

Lire son intervention intégrale ici.

Lire la suite sur le site des élu-E-s au Conseil régional d’Aquitaine


Remise du rapport de Brigitte Allain, députée EELV de la Dordogne : Et si on mangeait local…

Rapport-Et-si-on-mangeait-local-768x1024

Après plusieurs mois de travail, d’auditions et de déplacements sur le terrain, comme celui du 2 avril en Bergeracois, Brigitte Allain a rendu public son Rapport sur les circuits courts alimentaires et la relocalisation des filières agricoles et alimentaires. La députée de la Dordogne y formule de nombreuses recommandations concrètes et demande la fixation dans la restauration publique d’un seuil minimal de 20% de produits durables (local, signes de qualité) dès 2016, pour atteindre 40%, dont 20% de bio en 2020.

La loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt du 13 octobre 2014 a fait de l’ancrage territorial de la production l’un des objectifs de la politique agricole et alimentaire. Cette nouvelle orientation, attendue par la société, agriculteurs compris, ne constituera une réponse aux multiples crises agricoles qu’à la condition d’être traduite en actes.

« J’entends que ce travail collectif ne reste pas lettre morte », précise Brigitte Allain, « je travaille d’ores et déjà à une traduction législative de ces recommandations, qui pourrait prendre la forme d’une proposition de loi à part entière ».

Pour atteindre un changement d’échelle, la relocalisation de l’alimentation doit être pensée au-delà des circuits courts et de proximité, comme un projet alimentaire de territoire. Cela implique une mise en réseau et l’animation des acteurs – collectivités, consommateurs, entreprises, organisations-, la réalisation d’un diagnostic commun et la définition d’objectifs partagés. Cette vision globale, encouragée par les orientations nationales, devra se concrétiser dans des politiques volontaristes d’accompagnement local.

Pour Brigitte Allain :  » En bergeracois, nous possédons tous les ingrédients nécessaires à la mise en place d’un projet alimentaire territorial qui pourrait se construire à l’échelle du Pays du Grand Bergeracois et se décliner dans les intercommunalités. J’organiserai d’ailleurs en bergeracois une présentation officielle de ce rapport le 10 septembre prochain. »

Lire le rapport sur le site de Brigitte Allain

Brigitte Allain a souhaité mettre à disposition du public un document de communication sur les enjeux et solutions pour une alimentation locale, de proximité, de qualité téléchargeable en cliquant ici

La croisière abuse !

Port_Bordeaux

C’est avec ce titre que l’ONG France nature environnement a présenté jeudi 23 juillet 2015 son étude sur la pollution de l’air induite par l’industrie de la croisière.

En partenariat avec l’ONG allemande NABU, FNE a réalisé des mesures de la qualité de l’air à proximité du Port de Marseille le mardi 21 juillet 2015, avec des résultats édifiants.

Actuellement, l’Etat français est poursuivi à la fois devant ses propres tribunaux par des particuliers et des associations, mais également par la Commission européenne pour non respect de la réglementation sur les particules fines PM 10 et le dioxyde d’azote (NO2), un polluant à l’origine des pics de pollution à l’ozone. Le gouvernement est également poursuivi pour n’avoir pas transposé la directive européenne sur les émissions de soufre des navires.

Les équipes de FNE et de NABU ont pu, grâce à des instruments de laboratoire, mesurer les concentrations de particules ultra-fines (PUF, entre 20 nanomètres et 1μm) dans l’air. Ces particules sont les plus dangereuses pour la santé : leur très petite taille (jusqu’à 1000 fois plus fines qu’un cheveu) leur permet de s’accumuler dans les poumons et passer à la fois dans le sang et dans le cerveau. De nombreuses études attestent du lien entre ces particules et l’augmentation des risques cardiovasculaires (crises cardiaques notamment), l’hypertension artérielle et la maladie de Parkinson. D’après les mesures réalisées au parc du Pharo sur les hauteurs de Marseille et dans le terminal « croisières » du Grand port maritime, la pollution en PUF est 20 fois supérieure près des paquebots

La majeure partie de la pollution de l’air par les navires de croisière vient de la teneur en soufre des carburants. Fioul lourd, diesel marin…Ils en contiennent jusqu’à 3500 fois plus que le diesel que nous mettons dans nos autos. Une fois brûlé, ce carburant rejette du dioxyde de soufre, un polluant réglementé, connu pour son impact sanitaire (maladies respiratoires, bronchites, irritations de la gorge) et environnemental (pluies acides) important.

C’est pourquoi nous avons écrit ce jour, 24 juillet 2015, un courrier au maire de Bordeaux lui demandant de bien vouloir prendre des mesures au niveau qui est le sien, à l’heure où la Métropole s’apprête à répondre à l’appel à projet du ministère de l’écologie « villes respirables en 5 ans ».

Pour lutter contre ce fléau sanitaire, les gestionnaires du port de Marseille ont prévu d’installer, d’ici la fin d’année 2015, un dispositif d’alimentation électrique qui éviterait de faire tourner les moteurs des navires à l’arrêt.

Nous souhaiterions que la ville de Bordeaux, qui accueillera cette année 36 paquebots et 6 navires militaires, encourage la mise en place de ce même type de dispositif, voire encourage l’innovation en étudiant l’implantation d’un dispositif alimenté en énergies renouvelables.

Le groupe des éluEs EELV à la Mairie de Bordeaux


Les éoliennes sont l’avenir de l’Aquitaine ! 

Éolienne2

Le permis de construire du parc de 16 éoliennes à Naujac vient d’être rejeté par le préfet de la Gironde en raison de la présence d’un radar militaire dans la région. Les services de l’Etat mettent ainsi en danger un projet industriel vital pour la région Aquitaine.

Soutenu, depuis des années, par le Club des entrepreneurs du Médoc, des élus et de nombreux citoyens, le parc éolien de Naujac a été élaboré dans le respect de l’environnement, du paysage et des populations. EELV regrette donc la décision préfectorale qui pourrait sacrifier des dizaines d’emplois et la production d’énergie renouvelable pour que les pilotes de rafale puissent s’entraîner.

Avec un nombre de chômeurs et de bénéficiaires du RSA sans cesse en augmentation, le nord Médoc est une zone économique sinistrée. Le projet défendu par PMV Energies et des entreprises locales comme Valorem apporterait le dynamisme économique durable et la diversification des activités qui lui manquent. C’est pourquoi les écologistes espèrent qu’un nouveau permis de construire pour un parc éolien sera très prochainement accordé …

A quelques mois de la Conférence sur le climat (COP21) de Paris, l’Aquitaine est toujours la dernière région française dépourvue d’éoliennes. Afin de lutter contre le réchauffement climatique, de limiter la part du nucléaire dans la production d’électricité et de favoriser l’autonomie énergétique des territoires, le développement des énergies renouvelables est une nécessité ici comme ailleurs. Le Médoc étant la zone à plus fort potentiel éolien de la région, l’aboutissement positif du dossier naujacais est urgent pour l’Aquitaine tout entière. EELV continuera donc de militer sans relâche pour sa réussite !

EELV Aquitaine 


Agenda


Le Barp, Paris, Dijon-Valduc (France), Büchel (Allemagne), Londres (Royaume-Uni), Livermore (Californie) 

Cette année ce jeûne international qui dénonce le Laser Mégajoule est fait en partenariat avec un jeûne aux Etats-Unis devant le Laser (NIF) National Ignition Facility, très semblable au Laser Mégajoule. En Europe les jeûneurs sont aussi présents à Paris et Londres, les capitales des deux Etats nucléaires, devant la base de Valduc-Dijon qui modernise les armes nucléaires françaises et anglaises, et devant la base de Büchel qui héberge 20 bombes nucléaires américaines.

Suite à la proposition que vous avez reçue le 24 mai 2015 pour apporter votre soutien au jeûne-action international et comme tous les défenseurs de la paix, vous êtes invités à participer et soutenir cette action qui se déroulera selon le programme décrit ci-dessous :

(Pour des raisons de timing dans l’organisation (nouveau sur Le Barp), seul le 6 août sera jeûné)

jeudi 6 août :

  • 10h : Arrivé sur le site (entre le Barp et Marcheprime) / Installation (en face de l’entrée du Mégajoule) tente pour les jeûneurs et banderole / démarrage du jeûne / distribution de tracts.

  • 11h : point presse (l’heure peut varier)

  • 12h : Commémoration au torii / minute de silence / prises de paroles partagées entre tous ceux qui souhaitent s’exprimer.

  • 16h : Retrait du site pour se retrouver quelque part et faire le point de la journée. (le lieu sera déterminé sur place)

vendredi 7 août :

  • 19h : Aux « jardins de Sillac » à Salles (itinéraire, contact Hervé Georges, 06 25 20 37 12) Vidéo-conférence avec les jeûneurs du NIF de Livermore en Californie, Le Barp, Paris, Dijon-Valduc, Büchel en Allemagne, Londres en Angleterre.

Retour vidéo de l’action au Japon qui ne peut pas être en relation vidéo pour cause de décalage horaire.

Samedi 8 août et dimanche 9 août :

  • Nous gardons le contact avec les jeûneurs de Paris pour qu’ils nous tiennent au courant sur le bon déroulement de la fin du jeûne partout sur le globe.

Contacts : Dominique Baude 06 89 23 25 35 / Hervé Georges 06 25 20 37 12

En France, les jeûnes-actions sont menés dans le cadre de la campagne ICAN (Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires) sous la responsabilité de Armes Nucléaires STOP, la Maison de Vigilance et le Réseau Sortir du nucléaire.

LES AMIS DE L’APPEL DES 100 POUR LA PAIX vous convient également le jeudi 6 août au rassemblement du souvenir des 300 000 victimes des bombardements atomiques des 6 et 9 août 1945 d’Hiroshima et Nagasaki. A l’occasion du 70ème anniversaire des bombardements, cette commémoration se déroulera au Monument Sculpture de la Paix à Bordeaux Lac à partir de 17h30 jusqu’à 20h (Avenue des quarante-journaux) pour gagner une convention d’élimination des armes nucléaires dans le monde et abolir les guerres.

Communiqués de Presse


Revue de Presse



En Bref 


Chaque année, les journées d’été sont LE moment où les écologistes se retrouvent pour un temps d’échange ouvert, convivial et formateur. Et souvent même réparateur, pour refaire le plein après des séquences électorales et politiques souvent… énergivores !

Les Journées d’été sont aussi l’occasion aussi de découvrir chaque année une nouvelle région : cette fois, c’est à Lille que nous avons rendez-vous !

Et les inscriptions sont possibles dès aujourd’hui au lien suivant : jde.eelv.fr/sinscrire

Europe Écologie – Les Verts entend changer durablement les manières de « faire de la politique ». Pour répondre à la crise de l’engagement, pour ne pas reproduire la confiscation de l’action et de la parole politiques par quelques-uns, pour permettre au plus grand nombre de participer à la politique, aux échanges et à l’action collective, la construction d’Europe Écologie Les Verts sera ouverte, décentralisée, multiple.

Europe Écologie Les Verts, c’est à la fois un parti politique, dont chacun peut devenir adhérent et un réseau de coopérateurs, pour que chacun puisse rejoindre Europe Écologie Les Verts en gardant la possibilité d’un engagement plus souple.

Adhérer au parti politique Europe Écologie Les Verts, c’est pouvoir participer à l’ensemble des décisions du mouvement : élections, priorités stratégiques et programmatiques, choix budgétaires… C’est la possibilité, pour tous et toutes, de participer à toute la vie du mouvement, en interne et en externe, au plan local, régional et national.

Rejoindre le réseau des coopérateurs, c’est pouvoir participer à toute la mobilisation collective initiée et portée par Europe Écologie Les Verts ; c’est être informé de toutes les actions d’Europe Écologie Les Verts, nationalement et localement, et être consulté sur les grands choix structurants du mouvement.

Adhérent ou coopérateur, parti et réseau : l’enjeu, c’est de permettre à chacun-e de trouver les formes du militantisme qui lui convient !


Nous rejoindre


 

Logo-EELV3 facebook
 twitter

Si vous ne souhaitez plus recevoir de messages de la part de Europe Ecologie Les Verts Aquitaine, nous vous invitons à exercer votre droit de désinscription en cliquant ici : http://aquitaine.eelv.fr/lettre-dinformation/ . Si vous avez reçu cet email par une liste de diffusion, vous pouvez gérer votre abonnement à la liste à cette adresse : listes.eelv.fr

Conformément à la loi Informatique et Libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression des données vous concernant.