EELV dénonce le retour des dérogations d’épandages aériens en Gironde
Partager

Le Préfet de la Région Aquitaine, invoquant les conditions météo et notamment les pluies abondantes qui éprouvent la vigne a autorisé ce lundi l’épandage aérien d’intrants chimiques sur plusieurs parcelles viticoles. Selon les informations communiquées par la Préfecture plusieurs demandes de régime dérogatoire d’épandages par voie aérienne sont actuellement à l’étude.

Sous réserve de confirmation, le produit autorisé à l’épandage serait un anti-fongique : le Profiler de la firme Bayer. A l’examen de la fiche sécurité de ce produit, il apparaît que celui-ci est « très toxique pour les organismes aquatiques, peut entraîner des effets néfastes à long terme pour l’environnement aquatique » mais également pour la santé humaine.

Selon l’article 10 de l’Arrêté du 31 mai 2011 relatif aux conditions d’épandage des produits mentionnés à l’article L. 253-1 du code rural et de la pêche maritime par voie aérienne, le donneur d’ordre doit porter au préalable à la connaissance du public la réalisation d’un épandage aérien au plus tard 48 heures avant le traitement, et notamment demander l’affichage en mairie de ces informations.

Alors que de nombreuses études scientifiques montrent que les conséquences sanitaires et environnementales de l’utilisation d’intrants chimiques sont importantes dans les zones de vignoble, EELV dénonce l’absence d’information de la population sur la dangerosité de ces opérations. Il est grand temps de reconsidérer avec sérieux l’octroi de ces dérogations car la santé de la population et de notre environnement en dépend. Une mission commune d’information du Sénat sur les pesticides et leur impact sur la santé, impliquant des sénateurs représentant tous les groupes politiques a d’ailleurs rendu un avis le 10 octobre dernier recommandant de « mettre fin aux dérogations à l’interdiction d’épandage aérien des pesticides ».

EELV réaffirme sa vive opposition à ces pratiques dangereuses et interdites, au niveau européen par la Directive de 2009 (n°2009/128/CE) et au niveau national par l’article 103 de la loi Grenelle 2 de 2010 et appelle à une mobilisation citoyenne pour empêcher ces pratiques.

Stéphane Saubusse, Secrétaire Régional EELV Aquitaine
Alice Leiciagueçahar, Présidente, pour les élu/es du Groupe EELV à la Région Aquitaine
Noël Mamère, Député de la Gironde
Le Groupe des élu/es du Groupe EELV à la Communauté Urbaine de Bordeaux
Les élu/ es EELV de Léognan